Institut Méditerranéen d’Océanologie
Accueil du site > Nos résultats > Paru dans les médias > La vie au laboratoire : Thomas Changeux, nouveau Directeur adjoint au (...)

La vie au laboratoire : Thomas Changeux, nouveau Directeur adjoint au MIO

Version imprimable de cet article

Thomas Changeux, Ingénieur de recherche IRD du MIO, a été nommé Directeur adjoint du MIO en charge de la tutelle IRD en remplacement de Renaud Fichez, représentant IRD au Maroc depuis le 1er novembre 2018.

Ingénieur agronome spécialisé en halieutique, Thomas Changeux, Ingénieur de recherche IRD, est à l’origine spécialiste des grands fleuves et des estuaires. Après une thèse de macro-écologie sur les poissons du bassin du Rhône et de Corse, il contribue pendant onze ans aux programmes nationaux de gestion et de protection des milieux aquatiques développés au Conseil Supérieur de la Pêche (actuellement Agence Française pour la Biodiversité). A ce poste, il développe des approches participatives du suivi et de gestion des ressources halieutiques, associant pêcheurs et gestionnaires.
En 2006, il rejoint l’IRD comme chargé de mission « milieu aquatique », puis il est recruté par concours au poste de directeur adjoint du département scientifique ressources vivantes, qui évoluera en département environnement et ressources. Dix ans durant au siège de l’IRD, il élargit son champ d’action non seulement aux écosystèmes tropicaux, marins et continentaux, mais aussi aux sciences de la terre et à la flotte océanographique. Il participe à la mise en place de grands observatoires autours des outremer français, avec un point particulier sur l’océan indien qui l’amène à contribuer au programme sur les îles éparses. Il acquiert à cette occasion une grande expérience du fonctionnement de l’IRD et des outils mis en œuvre par l’institut pour le déploiement de la recherche au Sud.

En 2016, il rejoint le MIO où il co-anime le Pôle "Aide à la Gestion Intégrée du milieu marin par la Recherche" (AGIR) et entreprend un programme sur l’ingénierie écologique (récifs artificiels, pêcheries des muges en Tunisie,…). En 2017 il participe aux campagnes consacrées aux Sargasses dans l’Atlantique tropical et s’engage dans la foulée à mettre cette maco-algue en culture au sein du MIO. Membre du bureau de la Société Française d’Ichtyologie depuis plus de 20 ans, invité au Comité scientifique d’Ifremer depuis 2006, il a été élu au conseil scientifique de l’IRD en 2017.